Les Boursiers du RES-EAU

RES-EAU > Boursiers > Fulgence Deabo

CEA affiliés :

 

Supervision :
Dongo Kouassi, Université Félix Houphouët Boigny, Côte d’Ivoire.

Co-supervision :
Harinaivo Anderson Andranisa, 2iE – Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement

Autres contributeurs :
Taofic Alabi, Université Félix Houphouët Boigny, Côte d’Ivoire.

2eme édition des Doctoriales Multidisciplinaires de l’Université Abomey-Calavi (BENIN), 2023

RES-EAU > Boursiers > Fulgence Deabo

Titre de la thèse :
Impact du changement climatique sur les ressources en eau et la biodiversité dans la zone d’influence des barrages hydroélectriques : cas du bassin versant du Bandama, Côte d’Ivoire.

Année de départ : 2021
Date prévisionnelle de soutenance de thèse : Mars 2025

Les effets du changement climatique se font de plus en plus ressentis en Afrique de l’Ouest depuis les années 1970. Face à ce bouleversement climatique, la Côte d’Ivoire a décidé de réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) en abandonnant la piste des énergies fossiles au profit de l’énergie renouvelable notamment l’énergie hydraulique. Assurer une efficacité énergétique et respecter les engagements de la Côte d’Ivoire, relatifs aux conditions normales déterminées nécessiteraient des investigations afin d’évaluer la vulnérabilité des barrages hydroélectriques aux effets du changement climatique. A l’aide des Modèles climatiques des Projets d’Inter comparaison des Modèles Couplés phase 6 (CMIP6), les incidences climatiques d’une éventuelle modification de l’équilibre radiatif de l’atmosphère produite par un accroissement de l’effet de serre seront évaluées. Ensuite, les crues dans la zone d’influence du barrage Singrobo-Ahouaty à travers le logiciel Arc-Gis et du logiciel de modélisation de rivières (HEC-RAS).

Résultat attendu / Objectif principal :
L’objectif de cette étude est de comprendre et de répondre aux changements environnementaux, sociaux et économiques liés au développement et à l’exploitation des barrages hydroélectriques dans leurs zones d’impact, notamment celle de Singrobo-Ahouaty, dans une perspective de développement durable.

Cela permettra de : (i) caractériser le régime hydrologique du fleuve Bandama induit par le barrage hydroélectrique ainsi que la faune aquatique ; (ii) caractériser les émissions de gaz à effet de serre liées au barrage (construction, exploitation) au regard des contributions déterminées nationales(CDN) ; (iii) évaluer le risque d’inondation dans la zone d’influence du barrage ; (iv) évaluer l’accès à l’eau et à l’assainissement dans la zone d’influence du barrage ; (v) évaluer l’impact de l’aménagement hydroélectrique sur la dynamique des paramètres bioclimatiques de la zone d’influence.

Perspective à la fin de la thèse :
A travers les scenarii climatiques des modèles CMIP6, simuler les crues des zones d’implantation des barrages hydroélectriques en Afrique Subsaharienne afin d’une meilleure protection des barrages hydroélectriques et de l’environnement.

Perspective après l’achèvement de la thèse :

Effectuer un post Doctorat afin de renforcer ma capacité à résoudre les problèmes climatiques en rapport avec les infrastructures hydrauliques et avec l’environnement.

Contribution / valeur ajoutée au projet :
Puisqu’il y a dans le développement du projet de barrage un aspect concernant la prise en compte du changement climatique et de la biodiversité, cette thèse donnera donc un aperçu environnemental et socio-économique pertinent ainsi qu’un aperçu sanitaire permettant la gestion et l’utilisation durables du barrage.