Les Boursiers du RES-EAU
Gestion durable de l'eau

RES-EAU > Boursiers > Karim Traore

CEA affilié :

  • Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (Institut 2iE), Burkina Faso

Titre :
Evaluation de la vulnérabilité aux inondations et des stratégies adaptation : Cas de l’espace « Grand Ouaga » au Burkina Faso.

RES-EAU > Boursiers > Karim Traore

Année de début : janvier 2021

Enoncé du problème :
L’espace « Grand Ouaga », territoire géographique constitué de la ville de Ouagadougou (capitale politique, économique et culturelle du Burkina Faso) et de ses communes environnantes est soumis à des inondations récurrentes ces dernières années. Les dégâts majeurs occasionnés à chaque inondation posent le problème de l’efficacité de la gestion de ce risque.

L’étude présentée ici, encore en cours, se propose d’analyser les facteurs de vulnérabilité associant des mesures quantitatives et qualitatives de l’exposition des enjeux aux inondations et de la capacité de réponse des individus ou des groupes exposés au risque d’inondation à partir de données de recensement, de l’enquête de terrain et de l’utilisation des systèmes d’informations géographiques.

Les travaux se veulent être à la croisée de plusieurs disciplines (socio-économie, géographie humaine et physique, hydrologie et cindynique) afin d’une meilleure prise en compte des facteurs agissant sur la vulnérabilité des populations aux inondations sur le territoire étudié. Le risque étant un construit social qui renvoie aux modes de vie des sociétés et à leur rapport avec leur environnement, cette recherche essayera d’appréhender les caractéristiques globales de la population concernée, mais également leurs représentations et perceptions des risques, c’est-à-dire la dimension sociale des risques et analysera l’impact de leur comportement sur leur résilience.

Résultat attendu / Objectif global :
L’objectif global de cette thèse est de contribuer au développement des outils d’aide à la décision pour mieux éclairer les gouvernants/décideurs et aménageurs sur les priorités d’intervention pour faire face de façon efficace et efficiente aux risques d’inondation dans les espaces urbains. 

Contribution / valeur ajoutée de la recherche :
De toutes les études qui ont abordé la question des inondations au Burkina Faso, celle de l’évaluation de vulnérabilité des populations ainsi que de l’efficacité des mesures de mitigation et de gestion n’a pas été suffisamment abordée. Pourtant, cette question est essentielle pour fournir aux gouvernants/décideurs et aménageurs des informations précisant les zones d’interventions et les facteurs de vulnérabilité prioritaires qui sont utiles pour une meilleure gestion des zones à risque d’inondation actuelle et future. Pour aborder cette question, les facteurs de vulnérabilité seront décrits et analysés à partir d’une approche interdisciplinaire. 

Superviseur :
Pr. Harouna KARAMBIRI, Institut 2iE

Autres contributeurs sur la supervision du doctorat :
Dr. FOWE TAZEN, Institut 2iE
Dr. Malicki ZOROM, Institut 2iE
Dr. Maïmouna BOLOGO/TRAORÉ, Institut 2iE

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de vous offrir le meilleur service.