Projets

WANIDA > Projets > COVID-19 PROJET ROCKEFELLER

Le Centre ouest-africain de biologie cellulaire des agents pathogènes infectieux (WACCBIP) a reçu une subvention de la Fondation Rockefeller en avril 2021 pour un projet de surveillance du COVID-19 intitulé « Tracking COVID-19 infection in West Africa to guide public health interventions ».
Il s’agit d’un projet multi-pays en collaboration avec 4 institutions partenaires au Nigeria et au Burkina Faso, dont 3 Centre d’Excellence africains, membres du réseau WANIDA :

  • Centre d’excellence africain pour la génomique des maladies infectieuses (ACEGID) à l’Université Redeemer, Ede, Nigéria
  • Centre d’excellence africain en santé et politique des populations (ACEPHAP) à l’Université Bayero, Kano, Nigeria
  • Centre d’excellence africain en innovations biotechnologiques pour l’élimination des maladies à transmission vectorielle (ITECH-MTV) à Bobo-Dioulasso, Burkina Faso.
  • Groupe de Recherche-Action en Santé (GRAS) à Ouagadougou, Burkina Faso.

Les fonds soutiendront le projet collaboratif WANIDA : « Épidémiologie moléculaire du SRAS-CoV-2 dans les pays d’Afrique de l’Ouest ». Le réseau WANIDA financera 3 autres centres :

  • Centre d’excellence africain pour les mycotoxines et la sécurité alimentaire (ACEMFS), Université fédérale de technologie, Minna, Nigeria
  • Centre d’excellence africain pour les maladies tropicales négligées et la biologie médico-légale (ACENTDFB), Université Ahmadu Bello, Zaria, Nigeria
  • Centre d’excellence africain-Prévention et Contrôle des Maladies Transmissibles (CEA-PCMT), Université Gamal Abdel Nasser, Conakry, Guinée.
WANIDA > Projets > COVID-19 PROJET ROCKEFELLER

Le WACCBIP coordonne le projet et a partagé les protocoles pour l’approbation éthique avec tous les partenaires. De plus, le WACCBIP et l’ACEPHAP ont obtenu l’approbation éthique de l’étude. ACEGID, ITECH-MTV et GRAS ont fait une demande de considération éthique et attendent l’approbation pour commencer le projet. 

WACCBIP et ACEGID feront le séquençage. Le WACCBIP effectuera 900 NGS pour le Ghana et 400 chacun pour ITECH-MTV et GRAS, et environ 100 NGS de l’ACEPHAP (principalement pour les contrôles de qualité). L’ACEGID séquencera 400 échantillons de ses sites et 300 échantillons de l’ACEPHAP.

Le WACCBIP, en collaboration avec le Bureau de la recherche, de l’innovation et du développement (ORID) de l’Université du Ghana, a lancé des contrôles de diligence raisonnable pour tous les partenaires en vue de la signature du protocole d’accord (MOU). Un retour d’information a été reçu de 2 centres. Le WACCBIP a également partagé l’accord de transfert de matériel (MTA) et l’accord de transfert de données (DTA) avec tous les sites et a reçu un retour de 2 centres.

10.000 kits d’anticorps ont été achetés pour l’enquête de séroprévalence au Ghana et seront probablement partagés avec les sites au Burkina Faso.
2500 kits d’anticorps ont été déployés au Ghana pour obtenir l’estimation de la séroprévalence pour juin 2021, et cette opération sera répétée tous les deux mois, (août, octobre et décembre). Cette enquête est réalisée en partenariat avec la Christian Hospital Association of Ghana (CHAG). 

300 NGS ont déjà été réalisés par le WACCBIP pour les échantillons COVID-19 du Ghana de février 2021 à avril 2021, et l’analyse des données est en cours. Au sein du WACCBIP, environ 100 séquençages sont en cours pour des échantillons de COVID-19 au Ghana pour mai 2021.

Des réunions virtuelles sont organisées tous les quinze jours avec les partenaires du projet et une fois par mois avec la Fondation Rockefeller afin de faire le point sur le projet et d’élaborer des stratégies pour respecter le calendrier du projet. Des demandes sont également en cours pour l’acquisition des kits Abbott pour l’étude de séroprévalence au Nigeria. Le WACCBIP discute également des modalités de réception des échantillons archivés de l’ACEPHAP pour les analyses NGS.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de vous offrir le meilleur service.