Projets

WANIDA > Projets > Projets et partenariats

Le réseau de recherche WANIDA construit des partenariats ouverts à tous les acteurs liés aux CEA (Centres d’excellences Africains) :  les CEA émergents, les universités des pays ayant un impact sur les ACE, les organisations internationales de recherche et le secteur privé, les organisations de recherche internationales.

Les groupes d’étude forment un noyau des réseaux de spécialistes sur plusieurs domaines thématiques relatifs à la recherche sur les maladies infectieuses.
Les appels à manifestation d’intérêt sont utilisés pour encourager la formation de groupes d’étude liés à ces thématiques.

WANIDA > Projets > Projets et partenariats

Les activités du réseau WANIDA se concentrent sur l’avancement de la recherche sur l’étiologie des maladies fébriles dans la sous-région, avec une attention immédiate aux pathogènes viraux émergents. Le réseau WANIDA contribue aux efforts mondiaux de lutte contre la pandémie actuelle de COVID-19.

En s’appuyant sur la richesse de l’expertise et du réseau de partenariats des professeurs et des associés, le réseau permet de mener des activités communes liées au COVID-19 dans les pays partenaires dans trois domaines principaux :
1. Etudes sérologiques pour caractériser la réponse immunitaire à l’infection COVID-19,  
2. Séquençage et analyses métagénomiques pour suivre l’évolution et la pathogénie du virus,  
3. Recherche sur les systèmes de santé pour évaluer la dynamique des connaissances et des pratiques relatives à COVID-19.

D’autres recherches du réseau WANIDA sont destinées à étudier les maladies fébriles non paludéennes.

Actuellement, plusieurs résultats fournissent des preuves accablantes du surdiagnostic du paludisme chez les patients fébriles, tout en indiquant que la charge des maladies fébriles en Afrique subsaharienne est hétérogène. Cependant, lors d’une maladie fébrile non palustre, la détermination de l’étiologie n’est susceptible de se produire que dans les cas graves. Par conséquent, il est nécessaire de mener des études permettant d’établir une épidémiologie de base afin d’élaborer des stratégies appropriées de diagnostic, de traitement et de prévention.

Domaines prioritaires de collaboration :

1. études sérologiques :
a. développement et validation de tests de diagnostic rapide,
b. dynamique de la réponse immunitaire et développement d’une immunité protectrice,
c. résultats de l’interaction entre l’infection par nCov-2 et la grossesse.

2. séquençage et analyses métagénomiques :
a. surveillance communautaire de l’infection à nCov-2,
b. surveillance pour identifier l’infection chez les animaux et les réservoirs potentiels.

3. systèmes de santé et soutien :
a. évaluation des agents qui pourraient être utiles pour la gestion du COVID-19,
b. plaidoyer en faveur de mesures de sécurité et sensibilisation de la communauté au COVID-19,
c. meilleures pratiques pour le soutien des systèmes de santé, les soins et le traitement des patients atteints de COVID-19.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de vous offrir le meilleur service.